Lire la suite : Faire confiance à son agent immobilier

Plus d’infos à propos de Lire la suite

En pleine recherche espace atypique à acheter, vous avez eu un coup de foudre. Mais avez-vous vraiment fait le saut de la question ? Pour se faire une idée nette, il est recommandé de explorer le bien immobilier à des heures différentes et de se renseigner sur son cadre administratif. Renseignez-vous sur l’état du réseau électrique ( le diagnostic électrique est obligatoire pour les logements de plus de 15 ans ), mais aussi du réseau hydrolique potable, de le toit, du gros œuvre, etc. Les papiers fournis par le vendeur sont-ils en règle ? Depuis la loi Carrez, les différents actes et contrats doivent avoir la surface connue du bien. Vérifiez aussi la présence d’une assurance dommage-ouvrage en cas de gros travaux récents. Les charges de copropriété sont parfois un coût difficile à maîtriser. Des travaux déjà votés avant l’achat peuvent se retrouver à votre charge, si le contrat de vente le stipule ou si leur budget n’a pas encore été fixé. Vous pouvez joindre le syndic de copropriété pour acquérir le compte-rendu des dernières réunions, afin de savoir précisément à quoi vous attendre.

lorsque l’on achète une maison ou un appartement, il est essentiel d’en savoir plus sur toutes les infrastructures qui l’entourent. faites le point sur les commerces ( supermarchés, bureaux de emploi, banques, pharmacies… ) ainsi que sur les lycées à proximité. cet atout s’adresse principalement aux personnes qui souhaitent acheter . En effet, dans ce type de bien, vous devez faire vivre les zones communes ( et les mensualités attachés ) avec le reste des habitants de l’immeuble. regardez donc si les parties communes sont en bon état ou si des travaux paraissent à consacrer. Renseignez vous également sur les charges de copropriété. Comme pour l’isolation du logement que vous visitez, le plus rapide pour saisir les réseaux gaz et électricité du logement est de se repporter aux diagnostics obligatoires. pareil, si vous achetez une maison et que la charpente est en bois, il peut être judicieux de examiner aux combles lors de la visite si elles sont accessibles. on pourra alors analyser avant obtenir l’état global du bois ( Est-il sain ? Y-a-t-il des termites ? ).

Aller frapper à de son futur voisin peut aussi être une parfaite chose. Cela vous permettra de savoir si plusieurs personnes ont fait une offre sur le terrain avant de se rétracter ( problème de sol, de constructibilité, … ) ou si le voisin vous recevra d’un bon oeil ( vous en déduirez le chance d’avoir un recours sur un éventuel permis de construire ). Autre outil, Google Earth de google ou Plans d’Apple ( qui offre désormais une vue 3D ) qui vous aident à bien repérer les parcelles voisines. Avantage, vous verrez tout ce que les clotures vous cachent ! il convient de mieux s’apercevoir en avance que vous ressentez le après le terrain, un camping ou une aire d’accueil pour certaines personnes du voyage ! Evidemment, vous ne souhaitez pas acheter un terrain pollué il faut savoir en effet que le cout de dépollution d’un terrain est important et que vous ne aurez de quoi vous retourner contre le vendeur ! Autant le contrôler avant. dans ce but, il vous suffit de vous rendre sur le site du gouvernement qui recense les sites pollués.

Lorsque vous visitez pour la première fois une maison, vous êtes tente immédiatement par l’aspect global du logement. Vous ressentez le donc un coup de foudre pour une maison ou . Un conseil : Avant de vous précipiter pour signer la un compromis de vente, demandez à découvrir plusieurs fois le logement avec de proches ( amis et famille ) mais aussi à différentes heures de la journée. Pourquoi ? Car si vous visitez le logement uniquement le soir, vous ne pourrez pas apprécier les promesses de lumière annoncées par l’agent immobilier. par ailleurs, si vous visitez l’habitation uniquement la journée, peut être n’entendrez vous pas d’éventuelles nuisances sonores ? par ailleurs, demandez à parcourir le diagnostique de résultat optimal énergétique ( DPE ) avant obtenir le logement. cependant, une fois l’acte d’achat signé chez le notaire, vous pouvez découvrir la présence d’une colonne enterrée appartenant au voisin ou bien encore la réalité d’un portillon donnant sur la zone d’à côté… Un conseil : Récupérez tous les documents justifiant ces prestations, après la ristourne des clés.

Lorsqu’on achète un bien immobilier, il y a de multiples questions à poser au vendeur, mandataire ou à l’agent immobilier pendant la visite. Il est ainsi facile de passer à côté de quelques points importants lorsqu’on n’a pas la coutume. Attention également attention à la disposition des pièces et à leur proximité en vous servant de la fonction boussole de votre téléphone. Un étage important est globalement garant d’une meilleure lumière et de moins de nuisances sonores. En préservant à l’esprit que la valeur d’une maison ou d’un appartement est dû à sa position et son lieu. En achetant un appartement vous allez faire partie d’une copropriété. En effet, en devenant propriétaire d’une portion privative ( logement, mais aussi cave à vin, garage, etc. ), vous devenez également copropriétaire des parties communes de l’immeuble ( jardin ou parc, hall , escalier, ascenseur, toiture, etc. ). Demandez à voir les procès-verbaux des 3 dernières assemblées générales qui vous renseigneront sur l’état du logement et d’éventuels travaux prévus, qui clairement alourdir le budget !

Plus d’informations à propos de Lire la suite